Service

Externalisation marketing

Pourquoi externaliser son service marketing ?

Avant toute chose, il est bon de noter qu’externaliser son service marketing, ne veut pas dire que l’entreprise ne sait pas faire, n’a pas les moyens de l’internaliser, ni qu’aucune compétence n’existe en interne.

L’externalisation consiste à nous confier des tâches spécifiques ou complémentaires car Brand Trampoline a une approche spécifique de la distribution B2B.
Un grand nombre de nos clients a son propre service marketing en interne. Tout dépend ce à quoi ce marketing est rattaché. Dans la majorité des cas, le service marketing développe des outils pour les distributeurs et en rapport avec le côté technique des produits ou services proposés. On a l’habitude de confier aux équipes en place, la réalisation du catalogue, les fiches produits, les campagnes de communication relatives aux actions de l’entreprise.

Mais il apparaît nécessaire d’avoir une communication et une stratégie marketing sur un plan parallèle qui consiste à diffuser du contenu de savoir sur tous les sujets connexes aux produits ou services de l’entreprise.

Ce sont ces compétences que nos clients viennent chercher chez Brand Trampoline, car le savoir-faire, la connaissance du marché B2B, leur permet de mieux gérer leurs budgets marketing soit linéarisé sur l’année ou par module.

Notre approche va également intégrer l’accompagnement des commerciaux qui avec une telle stratégie marketing vont devoir maîtriser les nouveaux sujets et s’appuyer sur les outils d’aide à l’achat, qui en émergeront.

L’externalisation du service marketing est donc une manière de renforcer son propre service en maîtrisant ses budgets marketing en passant cet accompagnement en charges.

Quelles tâches marketing faut-il externaliser ?

Cela va dépendre du mode de fonctionnement de chaque entreprise et des équipes en place. 

Si l’on prend une activité B2D, Business to Distribution (voir notre section Stratégie B2B), très souvent l’entreprise a son propre service marketing qui a pour objectif de travailler à destination des distributeurs afin de leur expliquer et présenter les produits ou services. En revanche pour le marketing destiné au client final est courant de laisser le distributeur le prendre en charge lui-même. L’idée première étant qu’il s’agit de sa propre activité et que c’est donc à lui de le prendre en charge.

Le risque toutefois est que le distributeur ne parle pas de la marque comme l’entreprise le souhaiterait.

C’est cet axe du marketing qui est à externaliser. Notre équipe va avoir l’empathie nécessaire pour créer les outils destinés au client final emis par le distributeur. Pour créer les supports et apprendre au distributeur à s’en servir, il faut prendre une position de communication à l’opposé du marketing de marque à destination du distributeur.

Le distributeur doit pouvoir appliquer la même stratégie de marque que la marque elle-même sans avoir à développer les outils. Il n’a pas assez d’information, de connaissance et surtout il n’est pas à l’origine de la stratégie marketing. En créant pour lui les éléments de communication et en faisant en sorte qu’il les intègre et s’en serve, le message est maîtrisé par la marque.

Nous sommes régulièrement appelés par les marques pour réaliser cette partie du marketing D2C (Distributeur au Consommateur) et pour être le centre de formation quant à l’utilisation de ces supports et comment inciter les clients à acheter les produits ou services de la marque.

Nos cas clients